Femmes d'ici - portraits, un projet qui se poursuit...


Femmes d'ici - portraits est un projet commencé 
à l’automne 2013 à Istanbul.
il a été conçu pour se développer 
en France et à l’étranger sur une longue période.


Le projet

FEMMES D’ICI – PORTRAITS est le nom que j’ai choisi de donner à une grande série de portraits sur toile de femmes de différents milieux, dans différentes villes et différents pays.
Tous les portraits seront réalisés dans une unité de format et de technique.
Ils seront faits à partir d’une photo prise lors d’une conversation au domicile de la personne autour de la question de ce que représente pour elle ce lieu spécifique.  
L’idée sera de faire des portraits de femmes dans le mouvement de leur parole, où leur corps, l’expression de leur visage, les gestes de leurs mains, exprimeront une manière d’être dans cet espace intérieur.
Venant en complément du portrait, une phrase de la conversation sera retenue comme titre du tableau.


Le but

Ce projet a pour but de donner à voir et à entendre ce que des femmes vivent et disent elles-mêmes de leur relation à leur habitation.
Mon intuition est que c’est dans cette intimité que se manifestent un grand nombre des enjeux de l’évolution de nos sociétés.
Par cette grande série de portraits, je propose de prendre de la distance avec des discours tout fait et généralistes, pour créer un espace où des femmes chacune à leur manière, dans leur culture et leur environnement, pourront manifester quelque chose de leur rapport au monde et à la vie.

Le déroulement

Ce projet nécessite qu’en chaque lieu où il se déroulera, une structure artistique puisse être intermédiaire soit directement auprès de femmes susceptibles d'y participer, soit auprès d’associations qui pourront jouer ce rôle dans la localité.
Après une présentation de l’ensemble du projet, des rendez-vous seront pris avec les femmes qui souhaiteront faire partie de la série.
L’entretien au domicile de la personne est structuré autour d’un questionnaire simple qui permet de relancer ou recentrer la conversation. La durée de celle-ci est approximativement de deux heures.
La réalisation de la peinture pourra se faire soit dans la ville invitante, si un lieu de travail est disponible, soit dans mon atelier à Paris.


4.       Les œuvres de la série


 "Ma maison est un carrefour où l'on trouve de la douceur! " Sophie
acrylique et peinture fluo sur toile 130 x 130 cm, 2014

L’ensemble des tableaux sera réalisé dans une unité de format et de technique :
- Ce seront des peintures sur toile de lin encollée et tendue sur châssis, au format 130 x 130 cm.
- Les portraits seront dessinés au trait, au crayon-fusain, directement sur la toile.
- Un minimum d’éléments de mobilier ou/et d’architecture permettront de définir un espace.
- Les couleurs iront de la toile brute, à des jaunes variant d’un jaune très transparent à un jaune fluo. Ils prendront place dans cet espace créant un jeu de tensions dans lequel se positionnera la silhouette de la femme.

Par cette exigence de dépouillement, je souhaite que toute l’attention soit portée sur l’évocation de la présence du corps de la femme lors de notre rencontre, ainsi que sur sa parole.
Jouer avec la toile brut - étape du tableau où, pour le peintre, tout est encore possible - et la couleur jaune fluo qui ne permet plus aucune nuance, est le moyen que j’ai choisi pour traduire la sensation d’être tendu entre un possible qui n’existe pas encore, et un espace lumineux mais saturé ou plus rien n'est possible.


 "Cet appartement, c'est la nouvelle vie!" Audrey 
acrylique et peinture fluo sur toile 130 x 130 cm, 2014



5.       Des expositions au fur et à mesure

Dans chaque lieu, la structure artistique invitante organisera une exposition permettant aux femmes ayant participé au projet de découvrir leur portrait.
Au fur et à mesure de l’avancée du projet et en fonction du lieu, l’exposition pourra intégrer une partie des portraits réalisés dans les étapes précédentes.
Ce sera un moyen de donner forme et visibilité à la série, dont le but est de permettre un regard sur une large diversité d’expériences et de paroles.

Le nombre de portraits dans chaque lieu ne sera pas inférieur à trois.

6.       Un blog

Le  blog,  http://femmesdici-portraits.blogspot.fr/, permettra de suivre l’évolution du projet dans la durée.
Ce sera le premier lieu de visibilité de l’ensemble de tous les portraits de la série.


7.       Fin du projet

Je souhaite poursuivre ce projet, en parallèle à d’autres travaux, dans une longue durée, afin de pouvoir au fur et à mesure de mes rencontres, de mes déplacements, des opportunités qui s’ouvriront à moi, multiplier les lieux d'intervention.
Sa forme simple et adaptable dans différents contextes permettra ce travail au long cours.


Une exposition et une édition pourraient, à son terme, être envisagée pour rassembler l’ensemble des œuvres réalisées.


«Pour moi le couple doit rester le cœur du foyer, sinon on ne devient que parent. » Cécile
Crayon fusain et acrylique sur toile (130 x 130 cm)